Cine-emotions

Harry Potter et Les Reliques de la Mort, une première partie encourageante.

La première partie de l'ultime aventure d'Harry Potter vient de sortir dans les salles françaises. En vaut-elle pour autant le coup d'œil ?


Le pouvoir de Voldemort s'étend. Celui-ci contrôle maintenant le Ministère de la Magie et Poudlard. Harry, Ron et Hermione décident de terminer le travail commencé par Dumbledore, et de retrouver les derniers Horcruxes pour vaincre le Seigneur des Ténèbres. Mais il reste bien peu d'espoir aux trois sorciers, qui doivent réussir à tout prix.


Pas besoin d'une fuite du film sur Internet pour comprendre l'engouement autour de la saga et de cet ultime épisode, séparé à l'occasion en deux parties. Le choix de faire donc un peu plus grand film au niveau du temps est incontestablement le bon puisque c'est le principal reproche que l'on faisait aux trois derniers opus de la saga dans sa version cinéma. Pourtant, on ne peut s'éviter de penser que cette est aussi une aubaine commerciale bien cachée par des arguments qui tiennent la route. Pour la Warner, le coup est parfait: deux films pour le prix d'un (ou presque), avec un plus grand nombre de scènes faciles à tourner (sauf pour une course-poursuite aérienne qui avait déjà expérimenté dans le passé). Et au final, la cerise sur le gâteau sera le nombre de billets vers qui devrait être doublé pour l'occasion. Harry Potter peut alors réussir sa sortie cinématographique aux yeux des fans et des critiques, et en même temps partir avec un très gros chèque. Si à l'étranger, le démarrage fût très bon, ce n'est pas le cas de la France qui pointe ici le plus mauvais démarrage de la saga.


Après avoir manqué sa fin dans Le Prince de Sang-Mêlé, David Yates (qui avait déjà réalisé les deux précédents opus) a commencé son film par la multiplication des sentiments et une mise en situation relativement efficace. L'émotion règne au-dessus de tout, notamment lorsque les trois amis doivent quitter le cocon familial (on pense à Hermione qui se doit se faire oublier de la vie de ses parents comme si elle n'avait jamais existé) pour affronter le réel danger. Le ton est donc foncièrement plus noir et émouvant, dans la lignée de la disparition de Dumbledore. Le film perd en rythme et en tension lorsque nos trois héros s'enferment dans cette course aux horcruxes. Quelques actions parsemées tentent de donner un ton, mais ces tentatives sont annulées par la faute d'un sentimentalisme un peu trop exacerbé par moment. Un peu de rose et d'amour ne peut faire du mal, à condition que cela soit correctement mis en scène à l'écran. Paradoxalement, le trio opère avec crédibilité sur la longueur dans leurs jeux d'actions, avec plus de présence à l'écran où la psychologie des personnages peut enfin être approfondies.


Du côté purement cinématographique, David Yates avait l'occasion de rattraper ses errements dans la réalisation et la mise en scène. En même temps, il disposait de plus de temps pour coller au mieux au livre dans ses faits et dans l'esprit. Si dans ces faits, il reste encore des imperfections malgré une amélioration indéniable, c'est l'esprit qui est enfin correctement adopté. Plus noir que ses prédécesseurs, plus trash aussi (le sang peut y tenir une place qu'il n'avait pas avant), Les Reliques de la Mort offre un peu plus de ce côté « horreur » et oppression que donne le livre. On imagine aisément que cet esprit va monter crescendo jusque l'acte final. Si David Yates n'a pas pour autant enterré sa terrible bévue sur le sixième opus, c'est à dire les oublis de scènes (et notamment la plus émouvant du livre, à savoir l'enterrement de Dumbledore), il a peut-être réalisé sa meilleure adaptation, en espérant qu'il finira sur une note encore meilleure pour la seconde partie.


Pour tirer un bilan de cette première partie, David Yates a fait le choix d'être plus sombre dans sa mise en scène, plus en mouvement dans sa réalisation. Il profite aussi de plus de temps à l'écran pour adapter l'œuvre de JK Rowling et ainsi en tirer tout sa teneur, rendant alors plus de crédibilité au film. On attend la suite avec impatience, la barre est placée déjà très haute.


NOTE : 14 / 20




Harry Potter et les Reliques de la Mort (Bande Annonce VF)
envoyé par WarnerBrosPicturesFrance. - Regardez des web séries et des films.


25/11/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres