Cine-emotions

Mes meilleures amies : nouvelle comédie de filles référence ?

Casting de parfaites inconnues, thème récurrent du mariage et de l'amitié, film de filles chapeauté par le génie de la comédie Judd Apatow à la production, Mes meilleures amies a enchanté la critique. A tord peut-être.





Annie a la poisse. Son fiancé l’a quittée et son nouvel amant est un goujat. Lillian, sa meilleure amie, file quant à elle le parfait amour. Lorsqu’elle lui annonce son futur mariage, Annie oublie ses soucis pour se consacrer à son rôle de témoin et transformer les préparatifs en un moment magique et privilégié. Mais c’est sans compter sur les autres amies de Lillian, l’insatiable et athlétique dragueuse Megan, la candide Becca,l’ex-beauté Rita et l’ultra-snob Helen… toutes incontrôlables et décidées à donner de la voix pour imposer leurs choix dans l’organisation de l’enterrement de vie de jeune fille. Débute alors une délirante aventure…!



Sex & The City peut aller se ranger, la presse semble avoir trouvé son nouveau chouchou en terme de comédie grand public. Mes meilleures amies, c'est donc une comédie de filles (les mecs ont aussi les leurs, Very Bad Trip en tête), mais sans sexisme, ni mauvaises idées. L'argument de vente pour cinéphile (phage) c'est donc Judd Apatow passé du côté de la production et qui Paul Feig, un habitué du petit écran vu qu'on lui doit Freaks and Greeks, Weeds, The Office (US) ou la récente Nurse Jackie. Ce que la caméra de Feig raconte est donc empreint de réel et parle au public. Pas étonnant de le retrouver à la tête de cette comédie US comme celle-ci. En effet, Mes meilleures amies est avant tout un film sur l'amitié forte entre deux femmes. On a donc une longue définition de ce qu'est « une meilleure amie » chez les filles, à elles de nous dire si cette définition est suffisamment réaliste pour rendre le film efficace. Au-delà de ce point qui nous semble assez fort, le scénario ne laisse malheureusement aucune surprise possible, très prévisible et n'évitant pas le pathos que l'on espérait au départ ironique. Côté filles, nous sommes en présence d'un charmant panel féminin, atypique et pluriel en même temps, à l'image d'une étonnant Melissa MacCarthy, et rondement bien mené par la surprise Kristen Wiig, plus habituée aux seconds rôles.




Comme un Apatow, la comédie gagne à jouer la carte du régressif et du trash, où vomi et excréments font toujours bon ménage, même si cet aspect comique commence à devenir lourdingue dans ce genre. Un manque d'inspiration donc ? Pas forcément, puisque l'écriture se rattrape dans d'autres situations plus cocasses. Deux heures de film dans ce registre, c'est tout de même très long, surtout lorsque l'on voit certaines scènes s'éterniser comme lorsque les deux prétendues « meilleures amies » (dont une réelle surprise en la personne de la charmante Kristen Wiig) de Lillian se répondent par petits discours qui montrent vite leurs limites. Un peu comme le film en somme, mais c'est le traitement qui veut ça. La VF est d'ailleurs à éviter de toute urgence, véritable pourriture pour le film. Sans surprise, Mes meilleures amies se finit dans des paillettes, au summum d'un ridicule vraiment pesant. Dommage, car on aimerait plutôt retenir des futurs classiques du style « je vais faire pleurer le minou ».


Ah, et sinon, une suite est déjà prévue, avec Paul Feig derrière la caméra. Gageons que cela ne se transforme pas comme une franchise commerciale sans fond, façon Very Bad Trip justement.


NOTE : 12 / 20




14/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres