Cine-emotions

Country Strong : pathos larmoyant et attentat auditif

Tradition américaine country et réalité de la vie de star se conjuguent pour former Country Strong, de Shana Feste. Aussi mémorable que la bande originale.




Un compositeur de musique country écrit pour une star déchue. Ensemble, ils relancent sa carrière mais entrent également dans une relation compliquée, impliquant le mari/manager de la chanteuse et une jeune starlette...



Sur les traces de Walk the Line et de Crazy Heart, Country Strong se vautre dans une pâle copie qui se vaudrait moderne et critique. Mené par une Gwyneth Paltrow qui essaye d'en faire des tonnes pour nous faire sortir le mouchoir, Country Song n'est guère aussi intéressant que son sujet le laissait entendre. Les éléments sont bien présents, mais très mal exploités, aussi bien par l'écriture du scénario, que par l'interprétation des acteurs, sans parler d'une bande originale plutôt limitée. Quand on sait déjà que par exemple, Shana Feste s'est inspirée de Britney Spears pour créer le personnage de Kelly Canter, on imagine déjà les limites de l'histoire. Pas du tout adapté à un esprit country comme pouvait l'être Crazy Heart par exemple, loin d'être aussi émouvant et prenant par ailleurs, Country Strong reste un film à la surface de ses personnages et de la puissance de son propos. On frise parfois le ridicule lorsque sur scène, pendant la prestation de la chanteuse, des géants drapeaux américains se déroulent, symbole d'un film nombriliste dont on ne peut qu'être distant. La confrontation entre les deux modèles musicaux d'aujourd'hui reste la seule idée intéressante : d'un côté, Beau Hutton (Garrett Hedlund, vu dans Friday Night Lights et Tron L'Héritage) incarne l'amour de la musique dans sa plus grande simplicité, et de l'autre Chiles Stanton (Leighton Meester, vu dans Gossip Girl) qui se veut être l'image de la superficialité, la miss-bimbo qui rêve d'être chanteuse. Malheureusement, l'ensemble se morfond dans le cliché et ne propose rien de mieux. Le pathos larmoyant tient également une place prépondérante, là aussi à forte dose. Country Strong ne tombe pas dans un prévisible déplorable, mais il est trop lisse, sans véritable relief, et trop grossier pour qu'on se laisse prendre à la blague. On attend avec impatience un biopic sur le retour d'Amy Winehouse d'ailleurs...


NOTE : 8.5 / 20 




05/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres