Cine-emotions

[SEANCE DE RATTRAPAGE] : Virgin Suicides (2000)

Avec son premier long métrage, Sofia Coppola observe le mal-être de cinq adolescentes dans une ville de l'Amérique puritaine des années 1970. Brillant !




Dans une ville du Michigan, au milieu des années 70, des adolescents sont totalement fascinés par les sœurs Lisbon aussi belles que mystérieuses. Celles-ci attisent de plus en plus la curiosité de ces derniers qui découvrant l'amour sont prêts à tout pour faire leur connaissance et pour percer leur mystère. Mais leur aveugle passion pour ces jeunes filles vont les confronter aux réalités de l'âge adulte. Cette expérience va les marquer à jamais.


En faisant évoluer son film dans l'Amérique puritaine des années seventies, Sofia Coppola qui est également la scénariste de ce film parvient à dégager une certaine émotion de son film. Sans tomber dans les clichés faciles, elle montre avec pudeur le décalage entre les adolescents et le monde adulte qui les entoure.


Les acteurs sont tous remarquables comme James Woods en père de famille (également professeur de math dans le même établissement où sont inscrits ses enfants) incapable de comprendre la détresse de ces filles lorsque son épouse les enferme à la maison. Kirsten Dunst dans l'un des premiers grands rôles est également touchante en adolescente en mal de liberté. Il ne faut pas oublier tous les autres acteurs de ce film qui parviennent à trouver le ton juste sans tomber dans le pathos, permettant au film de garder son ampleur tragique.


En somme, Sofia Coppola a fait de ce film une réussite qui s'approche du chef-d'œuvre qui ne faut rater sous aucun prétexte.


NOTE : 17 / 20


Par Thibault Roudaire



18/09/2011
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres