Cine-emotions

Arrietty et le petit monde des Chapardeurs : charmeur.

L'équivalent japonais des studios Disney vient de sortir son nouveau film d'animation: Arrietty et le petit monde des chapardeurs.


Dans la banlieue de Tokyo, sous le plancher d’une vieille maison perdue au cœur d’un immense jardin, la minuscule Arrietty vit en secret avec sa famille. Ce sont des Chapardeurs. Arrietty connaît les règles, mais elle aime aussi le risque de cette petite vie. Jusqu'ici bien tranquille, l'arrivée d'un jeune garçon va bousculer son quotidien et celui de la famille.


Quittons l'espace d'1h30 la féerie commerciale des films d'animation américains, pour aller du côté du Japon. Les studios Ghibli est désormais un des studios majeurs de l'animation dans le monde, reconnu de tous. Autant dire que chaque sortie de film est un événement en soi, pour tous les fans, mais également qui, encore novices, cherchent à aller plus loin et à découvrir cet univers. Arrietty et le petit monde des chapardeurs est dans la lignée de ce qui fait de mieux chez Ghibli. Un film d'animation toujours féérique, intelligent dans son propos et se destinant vers divers publics. Bien évidemment, tout cela est à modérer, car Arrietty n'est pas le meilleur film d'animation produit par un studio japonais. Sans faire office de liste d'œuvres imparables, on peut citer Ponyo sur la Falaise, Les contes de Terremer, Le Voyage de Chihiro, Princesse Mononoke et surtout probablement le meilleur long de ces studios, Pompoko réalisé en 1994 par Isao Takahata. Il est le plus à l'image de ce studio, tant au niveau des graphismes très esthétiques et réussis, qu'à celui des thématiques abordés par les films. Arrietty surfe quelque peu sur cette vague là, en touchant ici à la moral et à l'état de notre monde actuel. Le film évoque les chapardeurs, qui sont des petits hommes un poil voleurs, mais qui ne prennent que ce dont ils ont besoin et en petite quantité de façon à ce que l'homme ne s'en aperçoive pas. L'exemple même est dans cette magnifique maison miniature, construire pour les chapardeurs, mais qui ne servira jamais, car elle n'est pas à l'image moraliste que se donne les chapardeurs. Il faudrait donc y comprendre qu'en arriver à là, c'est que notre monde ne tourne pas rond.



On retrouve ainsi des dénonciations récurrentes du genre, à travers l'histoire du héros. Ici Arrietty est un personnage minuscule, métaphore de la taille qui vise à montrer à quel point certaines personnes sont impuissantes face aux grands décideurs. L'homme peut être une nouvelle fois de plus assimilé à un prédateur destructeur, qui ne pense ni aux autres humains, ni même à sa planète. Dans Arrietty le discours politico-écologique (vu par exemple dans Pompoko) n'a pas vraiment sa place, même si la tentative est faite d'une façon très maladroite. Autant se cantonner aux sujets du film plutôt que tenter de toucher à différentes thématiques, cassant ainsi le charme du propos et du film. Si la première partie du film est absolument charmante grâce à la découverte des décors, la vie quotidienne des chapardeurs, la prise de contact avec la pétillante Arrietty, mais aussi la profusion des couleurs vives, la seconde partie est elle plus irrégulière. Autant l'action y est plus présente, bien que prévisible, autant les dialogues ont une fâcheuse tendance à virer à la naïveté et à la réplique facile et parfois inappropriée comme on a pu le voir. Toujours est-il que son premier long-métrage, Hiromasa Yonebayashi a signé une œuvre convaincante dans l'ensemble, charmante et agréable à regarder, preuve que les studios Ghibli savent reconnaître le vrai talent. Pour information, ce film a rassemblé près de 7,5 millions de spectateurs au Japon, preuve du succès de ce genre, et du studio.



Vous en redemandez ? Le 19ème film d'animation des studios signera le retour d'un Miyasaki, en la personne de Goro, le fils de Hayao Miyazaki qui a été choisi pour réaliser Kokuriko-saka Kara (littéralement "depuis la pente de Coquelicot") le prochain long-métrage Ghibli.


NOTE : 13.5 / 20



Arrietty le petit monde des chapardeurs Bande-annonce 1
envoyé par toutlecine. - Regardez des web séries et des films.


13/01/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres