Cine-emotions

Mon beau-père et nous : et de trois !

Troisième (et dernier ?) épisode d'une saga comique à succès, voici Mon beau-père et nous avec Ben Stiller et Robert de Niro.



Il aura fallu 10 ans, deux enfants avec sa femme Pam et d'innombrables obstacles pour que Greg soit enfin accepté par son beau-père. Les doutes de Jack réapparaissent lorsque Greg, à court d'argent, travaille au noir pour un laboratoire... Quand l'ensemble du clan Furniker, y compris Kevin, l'ex de Pam, se retrouve pour l'anniversaire des jumeaux, Greg doit prouver à Jack qu'il est un vrai chef de famille. Mais après tous les malentendus, l'espionnage et les missions secrètes, Greg va-t-il réussir l'examen final de Jack et lui succéder à la tête du clan…ou le cercle de confiance sera t-il brisé pour toujours ?


Dix ans après, la boucle serait enfin bouclée, à en croire la sortie de ce troisième opus, intitulée dans sa version française Mon beau-père et nous. En 2000, les Américains craquaient pour Meet the Parents, qui sortait en France sous le nom de Mon beau-père et moi. Ben Stiller dans le rôle de Greg, allait s'opposer à son beau-père, un certain Robert de Niro, campant un ex-agent de la CIA paranoïaque, crispé et traditionnel. Les deux ne peuvent s'entendre et tous les gags qui vont suivre (les suites également) s'articulent autour de cette opposition. Clin d'œil à la réalité, qui oppose aussi souvent le fils à la belle-mère, le point de vue décide ici d'être masculin, sans pour autant tomber dans une misogynie chronique. En 2005 sort donc le deuxième opus, Mon beau-père, mes parents et moi, qui prend donc comme sujet principal la rencontre entre les deux familles, les Fockers et les Byrnes. Pas facile puisqu'elles sont bien sûr, totalement opposées. 2010 signe donc le retour de la saga avec un troisième épisode qui marque le retour de la paranoïa du beau-père et une opposition terrible entre les deux alors que Greg devait acquérir le statut du chef de famille, Jack se faisant vieux...


Le charme reste donc avec la saga, l'humour toujours décalé avec un rythme bien sympathique, bien que l'on ressente l'épuisement de la saga, quitte à voir revenir des thématiques déjà évoquées. Le duo Stiller / De Niro est toujours aussi efficace, même si nos deux acteurs ont déjà montré mieux dans l'impitoyable monde de la comédie. Ben Stiller est d'ailleurs devenu un valeur sûre presque bankable pour la comédie américaine, et l'acteur se plante rarement, sauvant d'ailleurs certains films du statut de nanar. Mon beau-père et nous n'est donc pas le meilleur film de la saga, ni même la comédie de l'année, mais il surfe sur les succès de ses prédécesseurs pour ramener les billets verts, tout en gardant à l'esprit le roi du succès, le divertissement. Jay Roach (qui avait réalisé les deux premiers), passe à la production, remplacé par Paul Weitz (American Pie ou Pour un garçon avec son frère Chris, et réalisant seul En bonne compagnie). La saga marque l'arrivée de Jessica Alba pour pimenter le film de sa sensualité, et retrouve aussi Owen Wilson, l'ami de Ben Stiller, toujours aussi excellent.


NOTE : 11.5 / 20



Mon beau-père et nous - Bande Annonce / Trailer #2 [VOST|HD]
envoyé par cinemakervideo. - Les dernières bandes annonces en ligne.


30/12/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres