Cine-emotions

True Grit : les frères Coen redore le western

Les frères Coen expérimente avec brio le genre du western, avec un humour fin toujours décelable et une aventure hors du commun, hommage au western.





1870, juste après la guerre de Sécession, sur l'ultime frontière de l'Ouest américain. Seul au monde, Mattie Ross, 14 ans, réclame justice pour la mort de son père, abattu de sang-froid pour deux pièces d'or par le lâche Tom Chaney. L'assassin s'est réfugié en territoire indien. Pour le retrouver et le faire pendre, Mattie engage Rooster Cogburn, un U.S. Marshal alcoolique. Mais Chaney est déjà recherché par LaBoeuf, un Texas Ranger qui veut le capturer contre une belle récompense. Ayant la même cible, les voilà rivaux dans la traque. Tenace et obstiné, chacun des trois protagonistes possède sa propre motivation et n'obéit qu'à son code d'honneur. Ce trio improbable chevauche désormais vers ce qui fait l'étoffe des légendes : la brutalité et la ruse, le courage et les désillusions, la persévérance et l'amour...


L'histoire de True Grit commence en 1968 lorsque le Saturday Evening Post publiait un roman-feuilleton de Charles Portis qui racontait l'aventure vécue par cette jeune adolescente de 14 ans qui souhaitait venger son père. Le roman va devenir un succès national, devenir un film en 1969 avec John Wayne pour 100 dollars pour un shérif, de Henry Hathaway. Le roman a d'ailleurs fait naître une nouvelle expression, celle de son titre, True Grit voulant dire « avoir du cran ». Il est vrai que Mattie Ross (la débutante Hailee Steinfeld) a tout de cette fille courage qui a le cran de vouloir venger son père, prête à tout pour retrouver ce fameux voyou, un certain Tom Chaney (Josh Brolin). Le film des frères Coen a au moins réussi sur un plan indéniable: retranscrire avec efficacité et envie ce parfum des grandes légendes américaines, quasi intemporelles. Bien sûr, il semble trop tôt pour dire si Hailee Steinfeld rentrera dans le cercle de ces cow-boys (on ne peut pas mettre girl, sinon la crédibilité en prendrait un coup) intemporels, mais son personnage est en tout cas dans ce cercle depuis près de 50 ans. Pour le film, Hailee Steinfeld rend hommage avec dérision et en même temps beaucoup d'honneur, à ces cow-boys du cinéma. Si ses nominations ne se transforment pas en véritable récompenses, elles sont déjà en soi une reconnaissance du milieu pour son talent.




True Grit s'avère être aussi un film dans la lignée de ce faisait les frères Coen, un cinéma si particulier. Après avoir façonner un film dans un univers personnel (le raté A Serious Man), les frères Coen avait donc pour objectif de changer de genre, en testant ainsi au passage le fait de voir si leur cinéma trouvait un écho dans le genre du western. En effet, on retrouve aussi dans True Grit un humour décalé, qui rend à la fois hommage aux westerns d'antan tout en restant typique de ce que peuvent faire des frères Coen à l'image d'une écriture fine et travaillée. Nos deux compères ont aussi réussi à puiser dans les aventures entrelacées de thèmes chers à l'Amérique pour construire le film, que ce soit à travers l'image de la jeune fille et sa vengeance, ou encore le marshal alcoolique qui apparaît presque comme un père sans pourtant le vouloir, et le texas ranger qui apporte la pointe d'humour. Si le film manque parfois de rythme, tombant dans le très bavard (à l'image là encore du cinéma de Joel et Ethan Coen), l'aventure vaut le coup d'œil, et surtout nos deux frères ont réussi ici un pari un peu fou, celui de retranscrire un western qui sonne très moderne dans ses thématiques, tout en gardant un œil mémorable sur le passé et l'hommage aux westerns qui ont fait l'histoire du cinéma. Un travail de classe a été fait sur la réalisation et la mise en scène, en témoigne également les décors plongeant le spectateur dans une ambiance western typique, avec quelques duels de grande classe, mais pas de quoi affoler les grands Clint Eastwood ou John Wayne de l'époque.




Crions un peu au scandale pour le teasing de ce casting, ou hormis les trois noms que sont Jeff Bridges (toujours excellentissime), Matt Damon (qui tient parfaitement la barre dans son rôle) et Hailee Steinfeld (jeune actrice talentueuse et prometteuse), on retrouve également celui de Josh Brolin. Quand on annonce cet acteur en troisième on s'attend à quelque chose qui relève du second rôle massif. Sauf que si le but est bien de rechercher Tom Chaney le personnage qu'il incarne, Josh Brolin apparaît à la caméra trois à quatre minutes à tout casser ! On le voit presque autant que Barry Pepper (Lucky Ned) qui lui aussi est plus effaçé, bien que qu'étant bien plus délirer. Autrement dit, c'est presque de la figuration que nous fait l'acteur de Flirter avec les embrouilles (David O. Russell), Coastlines (Victor Nunez) ou encore American Gangster (Ridley Scott) et plus récemment dans un tout autre registre, celui de la comédie dramatique façon Woody Allen dans Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu. Fort heureusement, tout ceci n'est que détail, tant les prestations des acteurs sont ici excellentes, surtout celles de Jeff Bridges et de Hailee Steinfeld. C'est toujours un plaisir presque hallucinatoire de voir une petite nouvelle (dans le giron des Elle Fanning, Abigail Breslin ou encore Chloé Moretz) s'emparer de son rôle à 200% pour en sortir une prestation de grande qualité, à la hauteur de son personnage dans le roman. Comme à son habitude, Jeff Bridges apparaît comme un mentor de qualité qui porte le film sur ses épaules (cette fois-ci bien aidé, à la différence de sa prestation dans Tron l'Héritage). Matt Damon reste lui convaincant, sans jamais passer la barrière du brio, restant cantonner à son personnage de ranger combatif et amusant en même temps, créant l'attachement derrière un personnage qui semble plus profond qu'il n'en a l'air.


Sans signer une œuvre mémorable dans leur filmographie, et sans que cela soit donc le meilleur film des frères Coen, True Grit se place dans la lignée du bon western de l'époque, avec des acteurs formidables, une histoire entraînante et une mise en scène éloquente



NOTE : 14 / 20






14/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres