Cine-emotions

Megamind, Dreamworks se met au méchant.

Noël est l'époque sacrée pour la grand guerre des films d'animation pour les majors de l'animation. Voici Megamind, des studios DreamWorks.



Megamind est le super-méchant le plus brillant que le monde n'ait jamais connu. Pourtant, il n'a jamais réussi à conquérir Metro City qui reste aux mains de son grand rival de toujours Metro Man. Sauf que Megamind réussit un jour par un stratagème vicieux à éliminer son ennemi, et prend donc ainsi le contrôle de la ville, la laissant donc à la solitude, la noirceur, au vol et à la peur. Mais il se rend vite compte que ce paradis est sans intérêt lorsqu'il n'y a pas de rival en face. Il décide alors de créer son propre rival: Titan. Sauf que ce nouveau super-héros encore plus puissant que Metro Man comprend tout à l'envers lorsqu'il se met en tête d'être un homme bon pour conquérir une femme qui ne veut pas de lui. Il veut alors détruire le monde, et Megamind doit vite faire le choix d'éliminer ou non ce super-héros finalement très méchant.



Megamind serait en quelque sorte une allégorie de la théorie de Spinoza qui voulait que nous distinguions le bien du mal selon notre désir et notre puissance d'agir. Le film offre de la réaction aux plus jeunes, en jouant également sur le succès des comics (le clin d'œil aux super-héros Marvel est largement visible par exemple) et en même temps sur des notions classiques des films d'animation. Les plus grands pourront apprécier l'amalgame musical entre Elvis Pressley (qui incarne la musique des bonnes et douces personnes) et Alice Cooper, le tour avec humour et décalage. Tom McGrath et ses collègues ont donc trouvé une histoire à la fois originale avec un ton comique indéniable qui donne un charme incontestable au film. A noter également les bonnes voix en version originale avec un excellent duo Will Ferrell (parfait pour cette occasion) et Brad Pitt, qui donnent tous deux la réplique à l'actrice Tina Fey.



L'époque du prince charmant et du monde partagé entre le Yin et le Yang est révolu ou presque. A l'image d'un Moi , moche et méchant où le méchant peut aussi cacher sa personnalité de gentil, Megamind se place dans la même optique pour servir son film. Un super-méchant qui peut par l'amour et la raison devenir un gentil. Bien évidemment, le film est complétement prévisible, quoique ponctué par quelques bonnes surprises relativement inattendues si on ignore de quoi ça parle. Megamind compte sur son rythme léché et enthousiasmant et une qualité d'animation très haute avec une 3D en ingrédient d'esthétique. Il est certain que DreamWorks en a encore en réserve pour servir ce genre de film d'animation qui pourra réjouir petits et grands. Bien que l'on reste sur le charme sincère de Moi, moche et méchant, on ne peut contester le très haut niveau de Megamind.


En bonus : Les 5 premières minutes du film en avant-goût !!


NOTE : 14 / 20



Megamind : bande annonce VF
envoyé par Paramount_Pictures_France. - Regardez plus de films, séries et bandes annonces.


21/11/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres