Cine-emotions

[SEANCE DE RATTRAPAGE] Le Roi Lion

Grand classique Disney par excellence, et de loin un des meilleurs films d’animation de toute l’histoire, Le Roi Lion revient en DVD et en 3D. L’occasion de se replonger avec le plus grand plaisir enfantin possible, dans ce grand chef d’œuvre.



 

Sur les Hautes terres d’Afrique règne un lion tout-puissant, le roi Mufasa, que tous les hôtes de la jungle respectent et admirent pour sa sagesse et sa générosité. Son jeune fils Simba sait qu’un jour il lui succèdera, conformément aux lois universelles du cycle de la vie, mais il est loin de deviner les épreuves et les sacrifices que lui imposera l’exercice du pouvoir. Espiègle, naïf et turbulent, le lionceau passe le plus clair de son temps à jouer avec sa petite copine Nala et à taquiner Zazu, son digne précepteur. Son futur royaume lui apparaît en songe comme un lieu enchanté où il fera bon vivre, s’amuser et donner des ordres. Cependant, l’univers de Simba n’est pas aussi sûr qu’il le croie. Scar, le frère de Mufasa, aspire en effet depuis toujours au trône. Maladivement jaloux de son aîné, il intrigue pour l’éliminer en même temps que son successeur. Misant sur la curiosité enfantine et le tempérament aventureux de Simba, il révèle à celui-ci l’existence d’un mystérieux et dangereux cimetière d’éléphants.


Dès la première scène d’introduction, c’est-à-dire la naissance de Simba et sa présentation sur la Terre des Lions, c’est comme un bond en arrière. De l’émotion et des frissons parcourt qui ne demandaient qu’à revivre cette expérience. Quand on est fan, on le reste. Le Roi Lion est donc pour moi LE film d’animation de ma jeunesse, celui qui reste loin devant tous les autres, et d’une façon incontestable. Car tous les éléments y sont :

-         -  Une histoire universelle

-        -   La relation entre un père et son fils

-        -  Le Lion, roi des animaux, dans le cercle de la vie

-        -  Allégorie de l’homme

-        -  L’exclusion de Simba, qui allait de soi pour mieux évoquer la psychologie du personnage sans tomber dans le pathos facile.

-         - L’humour toujours présente, et notamment symbolisée par les hyènes et surtout le duo Timon/Pumba.

-        -  L’émotion de certaines scènes, puissantes et profondes

-       -  La musique signé Hans Zimmer pour la composition, et Elton John pour la composition, avec des titres fabuleux qui resteront dans la mémoire dès les premières notes.

-        -  Une pluie de clin d’œil sur le monde actuel, une fable sous forme de dessin animé.


En somme les exemples sont donc nombreux pour témoigner de l’affection que je peux porter à ce dessin-animé. Disney a toujours fonctionné à base de princes et princesses, mais il faut que ce soit un film mettant en scène des animaux de la savane, pour que le charme opère puissance 1000. Après avoir engrangé 783,4 millions de dollars de recettes à travers le monde, Le Roi Lion effectue son retour,  17 ans après. Une image retouchée, améliorée pour s’adapter à son nouveau format, de la HD au blu-ray, en passant bien sûr par la 3D. Si on ne remarque pas à proprement parler un changement physique, une projection en salle obscure est toujours aussi plaisante.

 

Un pur bonheur que l’on ne peut rater, même lorsque l’enfance paraît déjà loin. Nostalgie quand tu nous tiens…



31/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres