Cine-emotions

Bienvenue à bord : un naufrage critique annoncé ?

Nouveau bijou de lucidité et grand œuvre cinématographique pour Éric Lavaine qui se pavane sur les flots avec Bienvenue à bord. Les tickets de cette croisière sont par ailleurs non remboursables, allez savoir pourquoi.



 

Isabelle, DRH d’une grande compagnie maritime, a commis l'erreur de choisir pour amant son patron. Avant d'embarquer pour la croisière inaugurale du fleuron de la flotte, il décide de la débarquer de sa vie et de son boulot ! Certaines femmes se vengent par le poison, l'arme à feu, ou la calomnie. Elle, elle choisit Rémy, chômeur flamboyant qui a tout raté sur terre et qui se dit qu'après tout sur mer.... Isabelle le recrute comme animateur. Il va d'abord se révéler être le pire cauchemar du PDG et du Directeur de Croisière, puis, peu à peu sur ce palais des mers, Rémy va trouver sa voie, l'amour et le succès. Il changera sa vie et celle de tous ceux qui croiseront sa route à bord...

 

Éric Lavaine est un créateur de navet multirécidiviste. Mais le public continue apparemment de le soutenir en donnant un certain succès à son film au niveau du box-office. A défaut de qualité, la quantité est bien présente. De ce cher réalisateur français, nous lui devons Poltergay, Protéger et Servir ou encore Incognito, ou justement Franck Dubosc interprète le rôle comique principal. Pour Bienvenue à bord, il explore la comédie qui prend l’eau et son enchainement de gags avec en fil rouge une petite histoire dramatique, histoire de définitivement toucher son spectateur. Les ingrédients sont connus, nous sommes dans la comédie à la française typique. Oui, celle qui est ridicule, lassante, pas du tout amusante. Oui celle qui donne une mauvaise image de notre cinéma.



 

Faire de l’audience plutôt qu’une véritable comédie, c’est le crédo de ce cinéma. Pas de doute, avec Bienvenue à bord, nous sommes bien tombés dans ce genre. Dès la bande-annonce, nous sentons avec force tout le potentiel comique à venir. Les pires réparties y sont presque montrées, de quoi nous faire très peur. On se rassure un peu, le film d’Eric Lavaine décroche quelques sourires lors de scènes cocasses, comme ce « beach dinner » où Franck Dubosc s’illustre pleinement. Ce dernier tient un rôle de « con », se moquant un peu au passage des gens « cons ». Sauf que Dubosc dans ses sketchs par exemple, est plus intelligent, plus fin, et ses dialogues sont moins grossiers et semblent bien plus recherchés. En somme, dans Bienvenue à bord, il fait du Dubosc, le texte en moins. Si Valérie Lemercier s’en tire relativement bien, ce n’est pas franchement le cas des autres acteurs (Gérard Darmon ou Lionnel Astier). Dans ce long métrage, tout est trop simple, trop évident.



 

Comme dans chaque comédie, et afin d’ajouter une certaine diversité des personnages, on se retrouve avec un panel de rôles très secondaires, qui ont pour objectif d’égayer un peu la trame de façon occasionnelle. Ainsi, le spectateur s’abreuve de divers personnages comme : un hétéro qui se fait passer pour gay à chaque fois qu’il veut coucher avec (Philippe Lellouche) ; un gros relou pointilleux (Jean-Michel Lahmi); ou encore un joueur de casino qui passe sa croisière devant une machine à sous (François Vincentelli). On comprend assez rapidement pourquoi ces rôles sont très secondaires, et surtout inutiles. A l’image du film, ses gags sont plats, répétitifs et donc forcément agaçants, et surtout ne servent pas à l’intrigue. Bienvenue à bord tient également une autre faille : celle du déjà-vu. En effet, en avril dernier, La Croisière, film de Pascale Pouzadoux qui prenait le même lieu de tournage, avec un côté un peu choral et des croisements de personnages. Le résultat final était le même : une comédie plate et sans saveur, mal interprétée, absolument pas hilarante et loin d’être captivante dans son propos. On y préfère les gags plus inattendus, l’intelligence de l’écriture (ce qui évite les grosses facilités de notre film). Mais est-ce trop demander ?


NOTE : 8 / 20




09/10/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres