Cine-emotions

Warrior : un duel d'acteurs et un combat touchant

Le réalisateur du Prix de la loyauté revient derrière la caméra avec Warrior, un film mettant en scène deux futurs grands acteurs de la nouvelle génération.




Ancien Marine hanté par un passé tragique, Tommy Riordan revient à Pittsburg et demande à son père, un ex-alcoolique, et à son entraîneur de le préparer pour un tournoi d'arts martiaux mixtes qui lui permettrait de gagner une fortune. Alors que Tommy endure tous les sacrifices pour s'approcher de la victoire, son propre frère, Brendan, un ancien spécialiste de la discipline qui fuit ses propres échecs, décide de lui aussi s'engager dans la compétition. Même si les années ont passé, les rancœurs et les récriminations n'ont rien perdu de leur virulence et Brendan n'a plus grand-chose en commun avec son frère et son père.


Ils s'appellent Tom Hardy et Joel Edgerton dans la vraie vie. Dans la fiction, ces deux noms encore méconnus du grand public, se livrent un combat de titans, à la fois physique et psychologique. Un film à deux niveaux scénaristiques, signé Gavin O'Connor, dont on croit tenir qu'il s'agit de son film référence. Le nom du réalisateur devient vite secondaire lorsque l'on découvre les acteurs de ce Warrior. Deux véritables guerriers, qui ont déjà exploré des personnages trash et ayant pratiqué plus qu'un simple visionnage des Bisounours. Tom Hardy d'une part, véritable bête trapue dans ce Warrior, attachant à souhait. Après avoir enquillé les petits rôles (La chute du Faucon noir, Marie-Antoinette), il est la révélation de Bronson, où il fait l'étalage de multiples talents. Il y incarne Charles Bronson, le taulard le plus célèbre du Royaume-Uni. Il grimpe logiquement les échelons, et se retrouve au milieu de casting cinq étoiles de Christopher Nolan pour son Inception. Du côté de Joel Edgerton, le parcours semble presque le même : il passe par des seconds rôles comme Le Roi Arthur ou Mi$e à prix, avant d'être l'une des révélations du film australien de David Michôd, Animal Kindgom. Sa force : une gueule d'ange et une interprétation tout en justesse.




Avec une date de sortie allégrement repoussée pour cause de doublon avec le Fighter de David O'Russell (et on comprend pourquoi), Warrior réussit à voir le jour. Le film ressemble effectivement de loin à son concurrent direct, auquel on rajoute une touche de Raging Bull (pour l'homme déchu en quête de reconquête) ou encore The Wrestler (pour la performance physique. Mais comme le dit si bien son réalisateur, la différence se fait sur un détail de construction et de mise en scène : Warrior « a quelque chose de biblique, de shakespearien ». Effectivement, le duel entre ses deux frères est constant, fort et haletant. Leurs histoires sont opposées, puis rapprochées au moment d'un « affrontement final » couru d'avance. Autant dire que pendant plus d'1h30 on s'attache plus à la profondeur psychologique des personnages, plutôt qu'à l'action largement trop prévisible. Warrior n'évite pas les clichés nombrilistes du genre, même s'il rajoute une touche d'émotion à laquelle on ne peut être distant. Comme pour Raging Bull ou Fighter par exemple, la scène finale est d'une force émotionnelle puissante. Si Scorsese a rendu son Raging Bull aussi fort, c'est grâce à une mise en scène démentielle, mais aussi grâce à la direction d'acteurs. Si tant est que O'Connor en soit un bon, il faut bien reconnaître que le choix de prendre Edgerton et Hardy pour les opposer est loin d'être idiot, quand on connaît leurs passés proches.


Assurément, Warrior n'est pas un grand film. Il s'inscrit dans une lignée de films percutants qui s'amusent à mettre en scène les milieux des sports de combat rapproché. Le duo d'acteurs apparait convaincants, sans que ces derniers n'aient signé leurs plus grosses prestations. Mais ils ont montré encore une fois leurs talents, ont donner un relief à une histoire qui frôle la platitude sans surprise, et ont donner une émotion, certes facile, mais surtout honnête.


NOTE : 13 / 20



06/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres