Cine-emotions

Winnie l'ourson, comme un air de déjà-vu

Winnie l'ourson de retour au cinéma dans son habit le plus simple, pour forcément plaire aux plus petits.




Un nouveau jour se lève dans la Forêt des rêves bleus. Comme à l'habitude, Winnie l'ourson se réveille avec une faim de loup et s'aperçoit qu'il n'a plus de miel. Il part en chercher, mais cela va s'avérer plus compliqué que prévu. Il commence par être interrompu en cours de route par un concours pour trouver une nouvelle queue à Bourriquet. Poursuivant son chemin, Winnie trouve ensuite un mot de Jean-Christophe où il est écrit : "Je suis sorti. Des choses à faire. Je reviens bientôt". Mais Maître Hibou interprète mal le message et raconte à tous que le jeune garçon a été enlevé par une créature mystérieuse. Winnie et ses amis se lancent alors dans une folle équipée pour le sortir des griffes d'un ravisseur imaginaire. Pour le petit ours qui ne rêvait que d'un peu de miel, cette journée va se révéler pleine de surprises.


Retomber en enfance avec un ourson jaune seulement habillé d'un célèbre pull rouge et qui adore le miel, c'est toujours un petit plaisir. Surtout si Winnie a effectivement marqué d'un beau fer rouge (pas volontaire) cette fameuse jeunesse. L'histoire a commencé en 1926 lorsque le personnage de Winnie est créé par Alan Alexandre Milne et illustré par Ernest Howard Shepard. L'univers de Winnie déroule son action dans la forêt des rêves bleus, entre joie et ambiance bon enfant, mais jamais dénué d'inquiétudes. Dans les années 30, c'est au tour de Disney de craquer pour la belle peluche pour en faire devenir le produit dérivé star des 3-8 ans. En popularisant l'ourson et ses divers aventures avec la bande de Jean-Christophe, Disney joue sur l'imaginaire des petits enfants, mais aussi des parents et des rêves enchantés, ou la peluche tient un rôle plus important qu'on ne peut le croire. En 1977 sort donc le premier film d'animation sur Winnie l'ourson et signé John Lounsbery et Wolfgang Reitherman, qui regroupèrent dans ce film trois court-métrages. Le succès donne lieu à divers séries télévisés, pas uniquement centrées sur Winnie puisque quelques uns de ses compères auront le privilège d'être les leaders de séries animées. Winnie aurait du faire son retour sur le grand écran dans une sorte de suite en 1997, dirigée par Karl Greus et qui s'intitulait Winnie l'ourson 2 : Le Grand Voyage. Loin d'être un hasard, ce film d'animation directement sorti en vidéo (comme beaucoup de suite Disney d'ailleurs) raconte une histoire sensiblement identique à la version de 2011, à savoir la disparition de Jean-Christophe.




Pour ce film d'animation qui marque le retour de Winnie sur grand écran, la bande initiale est au complet, sans les ajouts initiaux de Disney. Ainsi autour du seul humain de la bande, à savoir Jean-Christopher, évolue Winnie (pas très intelligent, mais très généreux et gourmand), Bourriquet (dont les problèmes sont d'avoir un toit et une queue qui ne cesse de se dévisser), Tigrou (bondissant et amusant, toujours à vouloir enquêter), Porcinet (le plus inquiet de tous), Coco Lapin (très sérieux et travailleur) Petit et Grand Gourou, et enfin Maître Hibou, la sagesse incarnée. Entre les bonnes morales et les dessins charmeurs, cette version cinéma reste fidèle, avec beaucoup de simplicité et de réussite. Au-dessus de 5 ans, ça risque de manquer de rythme et de pétillant (Winnie n'a jamais été réputé pour sa vivacité), malgré le charme indéniable des dessins ou encore des chansons qui donnent le seul rythme du film. L'histoire reste basique, pas difficile à comprendre, aussi proche que l'esprit des livres par exemple. Même en 2011, Winnie l'ourson reste dans une tradition initiée par Disney, à l'image de la première scène d'introduction qui aussi celle de la version de 1977, en reconstituée. La question qui semble alors se poser : Winnie est-il un petit argument commercial tout mignon, mais qui ne présente pas plus d'intérêt qu'une histoire lue le soir pour endormir votre chère tête blonde ?


NOTE : 10.5 / 20




10/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres