Cine-emotions

Nowhere Boy : Lennon par le début.

Nowhere Boy retrace la jeunesse du talentueux John Lennon, lui rendant un puissant hommage 30 ans après sa mort.



Sam Taylor-Wood ne pouvait faire ce que d'autres réalisateurs avaient déjà fait par le passé. Comme par exemple toucher au presque chef d'œuvre de Richard Lester (Quatre garçons dans le vent) sur la Beatlemania et qui sortait en 1964. Elle ne pouvait non plus évoquer un film sur la fin de sa vie, et notamment son assassinat, que ce soit The Killing of John Lennon d'Andrew Piddington avec Jonas Ball dans le rôle du meurtrier, ou le plus populaire Chapitre 27 (mais aussi plus critiqué), de J.P Schaefer avec Jared Leto (membre du groupe 30 Seconds to Mars) dans le rôle titre et qui sortit en 2008. Un tel film ne pouvait non plus couvrir la période de vie de John Lennon, non pas qu'elle soit longue, mais plutôt qu'elle fut dense, importante et imposante aux yeux de tous. Il fallait à la fois un hommage, mais en même temps comprendre le personnage du célèbre chanteur des Beatles. Celui qui est à la base du groupe et de son succès, bien qu'il y a ait la nuance Paul McCartney devait en être le personnage principal. Le choix s'est donc porté sur la jeunesse de John Lennon, fondatrice pour la personne qu'il fut par la suite, son émancipation dans le rock'n'roll, son aspect toujours rebelle et engagé.



Pour interpréter John Lennon, le choix fut celui d'Aaron Johnson, révélé au grand public par Kick-Ass, et dans Chatroom pour son véritable talent d'acteur. Il ne lui ressemble pas vraiment, mais l'acteur britannique arrive à saisir le mythe Lennon à travers les gestes et l'accent, offrant un personnage profond et intriguant. Il donne la réplique à ces deux mères pourrions-nous dire, c'est à dire Mimi (Kristen Scott Thomas, ici en second rôle, mais toute aussi émouvante) qui représente son enfance, puis sa propre mère cachée, qui n'est autre la tante Julia (Anne-Marie Duff, femme vivante et vive dans son jeu). On note aussi l'apparition pourtant très simple, mais qui laisse déjà l'envie au bord des yeux, celle de Thomas Sangster (qui interprétait Hitler à l'âge de 10 ans dans Hitler: la naissance du mal, ou que l'on retrouve aussi dans Love Actually ou Nanny McPhee), talentueux guitariste, l'interprétation de 20 Flight Rock après le premier concert des Quarrymen en étant la preuve. Pour Sam Taylor-Wood, jeune réalisatrice britannique, fiancée d'ailleurs à Aaron Johnson, c'est la preuve d'un talent indéniable qui donne envie d'en voir plus. Pour son premier film, elle est repartie bredouille des BAFTA.



Nowhere Boy remonte l'histoire de John Lennon, entre l'émotion de son histoire personnelle, et la folle aventure de celui la tête pensante des Beatles. Le film ne tombe jamais dans le pathos, préférant une émotion plus personnelle et intime qui prend tout son sens vers les dernières minutes du film et la révélation de son enfance. Le film souligne avec exactitude l'ambiance qu'il règne, cette volonté du jeune Lennon de casser le puritanisme et cette sorte de conservatisme, afin de faire éclater au grand jour cette Angleterre permissive des années pop. John Lennon en est une figure massive, et même si le film nous emmène de 1955 à 1958, on nous montre l'état d'esprit qui préfigure et annonce la suite. Même si le film se permet quelques largeurs chronologiques, et surtout quelques longueurs notables vers le milieu du film, on avale sans peine cet hommage brillant et émouvant, nous donnant finalement envie d'encore plus. On notera un grand moment d'émotion, de recueillement, d'hommage et d'envie (appelez ça comme vous le souhaitez), lors de l'enregistrement de In Spite of all The Danger, qui réunissait les Quarrymen devant le micro avec le départ à Hambourg.


Sam Taylor-Wood signe un film simple et émouvant en même temps, saisissant avec une certaine exactitude le personnage si fascinant de John Lennon, en cernant déjà tout son talent.


NOTE : 14.5 / 20





NOWHERE BOY : BANDE-ANNONCE VOST
envoyé par baryla. - Court métrage, documentaire et bande annonce.


09/12/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres