Cine-emotions

[FOCUS ON] Michael Bay, l'homme dans l'action

Réalisateur et producteur, Michael Bay est devenu une figure incontournable de l'industrie du cinéma. Enchainant les succès au box-office depuis ses débuts, ses réalisations ont engendré presque 3 milliards de recettes.





Né en 1965 à Los Angeles, Michael Bay a commencé dès son enfance à réaliser des petits courts avec la caméra de sa famille. A l'âge de 15 ans, il fait un stage chez Lucasfilm et son travail sur les storyboards du premier volet des aventures d'Indiana Jones, Les Aventuriers de l'arche perdue. Après ses études à l'université de Wesleyan puis à l'Art Center College of Design de Pasadena, le jeune homme fait ses débuts de réalisateur dans l'industrie du cinéma et de la publicité pour Propaganda Films. Il attire notamment l'attention avec une pub pour Coca-Cola, puis un spot pour la Croix Rouge en 1992 ou encore la campagne « Got Milk ? » l'année suivante.


Michael Bay réalise son premier long métrage en 1995, le buddy movie Bad Boys avec Will Smith et Martin Lawrence. D'ores et déjà, le jeune réalisateur montre une certaine aisance pour les scènes d'action. Véritable succès avec 141 millions de dollars de recettes, le film fait exploser la carrière au cinéma de Will Smith et marque le début d'une collaboration prolifique entre Michael Bay et le producteur Jerry Bruckheimer. L'année suivante, ils travaillent à nouveau ensemble pour Rock. Situé dans l'île d'Alcatraz, le film met en scène un expert en armes chimiques (Nicolas Cage) et le seul prisonnier ayant réussi à s'échapper de la prison (Sean Connery) collaborant pour arrêter les plans terroristes du Général Hummer (Ed Harris). A nouveau le film remporte un franc succès dans les salles obscures.


En 1998, Michael Bay coproduit son troisième long-métrage avec Bruckheimer, Armageddon. Le film suit un scénario très peu vraisemblable : une équipe de spécialiste du forage menée par Harry Stamper (Bruce Willis) est recrutée par la NASA pour atterrir sur un astéroïde filant droit sur la Terre et tenter de le détruire. Bourré d'effets spéciaux, le film se montre peu subtil avec des grandes scènes de bravoure, des discours calibrés et une histoire d'amour entre un jeune de l'épique (Ben Affleck) et la fille d'Harry (Liv Tyler). Malgré tout, le film remporte un grand succès populaire.


Trois ans plus tard, Michael Bay retrouve Ben Affleck pour Pearl Harbor, qui donne la réplique à Kate Beckinsale et Josh Harnett. Le réalisateur reprend les éléments qui ont fait son succès pour les implanter dans ce film centré sur l'attaque de la base navale le 7 décembre 1941. Le film fait l'objet de nombreuses critiques pour le manque de précision de la partie historique et le triangle amoureux peu élaboré qui vient s'implanter au cœur de l'histoire. Cette même année, le réalisateur crée avec Brad Fuller et Andrew Form la maison de production Platinum Dunes qui se spécialise dans les remakes de films d'horreur cultes. Ainsi, deux ans plus tard sort le premier film produit par la société, Massacre à la Tronçonneuse. Suivront notamment Vendredi 13 en 2009 et Les Griffes de la Nuit en 2010.


En 2003, le réalisateur américain retrouve Will Smith et Martin Lawrence pour Bad Boys II qui surpasse le succès du premier opus. En 2005, Michael Bay réalise son premier film sans collaborer avec Jerry Bruckheimer et connait pour la première fois un succès mitigé avec son film de science-fiction The Island. Situé dans un futur proche, le film montre la fuite de deux clones (Scarlett Johansson et Ewan McGregor) de la communauté dans laquelle ils sont détenus lorsqu'ils découvrent leur condition puis leur découverte du monde extérieur, non pas contaminé comme on leur faisait croire.


En 2006, Michael Bay rachète à James Cameron et Stan Winston la société d'effets spéciaux Digital Domain. L'année suivante, il retourne à la réalisation avec Transformers, basé sur la franchise de jouets du même nom. Le réalisateur renoue avec le succès grâce à ce film d'action survitaminé aux multiples scènes d'action et bourré d'effets spéciaux dont le réalisateur est devenu expert. La popularité du film permet aux deux acteurs principaux de gagner en notoriété, Shia LaBoeuf et Megan Fox. La suite des aventures des Transformers, dans lequel les deux acteurs reprennent leurs rôles, sort en 2009. Après avoir remplacé Megan Fox par Rosie Huntington-Whiteley, Michael Bay tourne le troisième volet de la saga, Transformers 3 : La face cachée de la Lune, en salles ce mercredi 29 juin 2011.


Dès son premier film, Michael Bay a su séduire un large public grâce à une réalisation rythmée et un soin particulier apporté aux scènes d'action. Si la plupart de ses films ne font pas dans la subtilité, le public reste tout de même fidèle et apprécie le style du réalisateur, qui en met plein la vue à grand renfort d'effets spéciaux. Malgré un petit flop avec The Island, le réalisateur américain amasse les dollars au box office et semble bien lancé pour continuer dans la même veine avec Transformers 3, l'un des blockbusters les plus attendus de l'été 2011.



28/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres