Cine-emotions

The Housemaid, l'étrange maison du bonheur.

The Housemaid, le remake contemporain du film de 1960 Hanyo de Ki-young Kim, célèbre film Coréen. Une parfaite critique du système d'oppression dans une maison par comme les autres.


Euny est engagée comme aide-gouvernante dans une riche maison bourgeoise. Le mari, Hoon, la prend pour maîtresse. La vie de toute la maison va alors basculer.

A Cannes, Im Sang Soo aurait pu remporter le Prix de la meilleure réalisation tant son œuvre est d'une précision dérangeante pour le spectateur. En effet, hormis un prologue dans une rue marchande où l'on assiste à un suicide d'une jeune femme visiblement perdue et que l'on fait la connaissance de l'héroïne, tout devient derrière d'une précision et d'une beauté presque machiavélique. Voici notre Euny (Jeon Do-youn, prix d'interprétation à Cannes pour Secret Sunshine, de Lee Chang-dong) qui devient la seconde dans une maison dont les propriétaires sont issu de la très haute aristocratie (et ils tiennent à la montrer). Le marbre est la matière repère, l'enchaînement n'est que luxe et la caméra donne à la fois envie au spectateur et le dégoute en même temps par l'attitude hautaine du couple, qui ne tarde à devenir très dangereux pour Euny.


En vérité, il s'agit bien là de critiquer cette classe aristocratique, visiblement prête à tout pour cacher les pires secrets, qui même dans la tromperie reste uni pour le meilleur et pour le pire. Im Sang Soo passe avec talent du genre érotique à la comédie, en passant bien évidemment par le thriller. Mais jamais choquer, l'aspect dérangeant est intérieur. The Housemaid (que l'on traduit en français par la bonne) s'offre donc une sorte de huit-clos plutôt accrocheur, même si son final semble en décalage avec le propos qui découle du film. Un petit défaut pour un ensemble relativement très plaisant.

NOTE : 14 / 20



The Housemaid Bande-Annonce 1
envoyé par toutlecine. - Les dernières bandes annonces en ligne.



La note rose bonbon :
The Housemaid, une famille très étrange…

 

On peut qualifier ce film de bon. Cela s'explique avec une histoire qui captive le spectateur, des personnages qui sont intriguants, il y a de l'érotisme, de la joie, de la tristesse, de la folie, de la tension et encore bien d'autres choses, tout ce qu'il faut pour un bon thriller.

Les décors sont sublimes accompagnés par un rythme qui ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer. De beaux et bons acteurs (surtout Hera, que je trouve superbe, mais aussi Nami la seule véritablement adorable).

 

Êtes-vous vraiment sûre de vouloir faire nourrice maintenant ? On ne sait jamais ce qui peut se passer ;)



18/09/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres