Cine-emotions

L'âge de raison, une comédie nostalgique et poétique

Huit ans après Jeux d'enfants, Yann Samuell nous revient avec une comédie poétique avec L'âge de raison, avec Sophie Marceau.


Margaret n'aime qu'on l'appelle Marguerite. A vrai dire, c'est une femme entreprenante, vive d'esprit et intelligente, ambitieuse sur les bords et perspicace. Elle n'a peur de rien et elle le montre. Pour en arriver là, elle a renié sa jeunesse et son passé. Mais le jour de ces quarante ans, elle reçoit d'étranges lettres qui proviennent de la main d'une Margaret… 33 ans plus tôt.

« Chère moi-même, aujourd'hui j'ai 7 ans et je t'écris cette lettre pour t'aider à te souvenir des promesses que je fais à l'âge de raison et aussi te rappeler ce que je veux devenir... » En débutant par une telle ouverture plutôt rapide par ailleurs, Yann Samuell plante directement le décor. Il s'agit de parler à la fois de nostalgie, d'amour et d'amitié, et en même temps de toucher à une bonne partie des problèmes majeurs que la vie nous donnent à cet âge là. Le propos du film pourra toucher autant un esprit féminin que masculin, si ce dernier se laisse porter sans coup férir dans cette histoire. On se laisse toucher par les mots de cette jeune fille de 7 ans, mais aussi par le présent de Margaret à 40 ans. Une femme qui va finalement découvrir sa propre vie avec ces lettres. Le tout est peut-être prévisible, mais il est aussi agréable et sympathique.


Sophie Marceau apparaît alors comme un symbole, comme une actrice que le cinéma français a justement choyé, talentueuse et intelligente, que le public a vu aussi grandir à travers ses films. De La Boum à Ne te retourne pas, Sophie Marceau a touché à beaucoup de genre, est passée par de nombreuses émotions, et elle en a fait vivre. Mère dans LOL qui lui offre presque un second rôle moyennement convaincant, elle touche beaucoup plus ici en laissant un peu transparaître la psychologie de son personnage et son mental loin d'être infaillible. Il faut également gratifier la réalisation de Yann Samuell, l'alternance sympathique entre des petites phases d'animation et la réalité de la caméra qui laisse entendre un conte de fée moderne drôlement vif. On se souvent qu'en 2002, il charmait le public avec Jeux d'enfants et ce fameux couple Canet – Cotillard et cette histoire d'amour qui se cache derrière des « cap ou pas cap ! ». Le public en redemandait encore. Si on est loin d'atteindre l'originalité de ce film de 2002, l'âge de raison a quelques ingrédients pour séduire.

Yann Samuell signe une comédie drôle et nostalgique avec Sophie Marceau à sa tête qui replonge dans son enfance à la recherche de sa propre vie et de son bonheur. Un film poétique et doux, simple et efficace, même si parfois il tend un peu à la facilité par son scénario.

NOTE : 13 / 20


Bande Annonce L'Age de Raison
envoyé par sortiescinema. - Regardez des web séries et des films.


28/07/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres